Friends  |  Press Room  |  Contact Us

The International School for Holocaust Studies

Les réactions des enseignants



Séminaire d’enseignants et d’éducateurs, organisé en partenariat avec le projet Musée Mémorial Camp de Rivesaltes / Conseil Général des Pyrénées-Orientales, mai 2011

Séminaire d’enseignants et d’éducateurs, organisé en partenariat avec le projet Musée Mémorial Camp de Rivesaltes / Conseil Général des Pyrénées-Orientales, mai 2011

« On ne repart pas indemne d'un séminaire à Yad Vashem, on en repart plus grand, plus fort et surtout plus riche de toutes ces rencontres humaines. Il y a aussi la rencontre avec une nation et son peuple et elle ne laisse pas indifférente.»


« Le programme de ce séminaire a été parfaitement pensé. Je suis très agréablement surprise et enchantée d'avoir rencontrer des gens d'une aussi grande qualité. Ils ont su donner, impulser l'envie d'en savoir plus mais surtout de faire partager. J'ai maintenant envie de diffuser leur enseignement auprès de nos autorités (inspecteurs d'histoire), de faire connaître le centre de Yad Vashem et leur fabuleux travail de mémoire. »


« Nous avons assisté à un séminaire captivant avec un programme extrêmement bien construit. Vos intervenants et conférenciers sont des personnes remarquables tant au point de vue de leurs recherches, leurs savoirs, leurs qualités d'orateurs que par leur savoir être avec nous, auditeurs. Ils nous donnent envie d'aller encore plus loin dans la réflexion historique et dans le devoir de mémoire pour que plus jamais une telle catastrophe ne se reproduise. Le musée historique ne laisse aucune place au hasard dans sa construction et son agencement. Nous sommes dans ce lieu investis par de nombreux sentiments. Tout dans ce séminaire est bien pensé. Je le recommande vivement à tout le monde. On en ressort changé. »


« Beaucoup de cohérence dans ce séminaire. Des intervenants d'une grande qualité. Volonté claire d'expliquer la Shoah mais surtout la manière de l'aborder actuellement, la nécessité du témoignage, de la source mais aussi la nécessité de perpétrer le message face aux montées d'extrême droite et à la facilité d'oublier. »


« Merci pour cette semaine, qui a "ré-enchanté" ma conviction professionnelle et fait de moi une citoyenne plus riche, un individu plus conscient. »


« Dans la globalité, ce colloque est extrêmement bien pensé (construction, progression...) Cela m'a permis de rencontrer une jeune nation, une culture, des hommes, une foi, de (re)saisir notre histoire commune. Brillantes interventions d'universitaire entrant dans le sujet par différentes disciplines, m'ont permis d'appréhender la complexité de l’histoire. Le discours historique, philosophique, artistique, pédagogique était très riche! »


« Semaine intense, riche en apport de contenus, en visites, rencontres et questionnements personnels à partir de la "matière" proposée. Merci de votre présence, soucieuse de répondre à nos questions, de fournir les éléments de contextes nécessaires à la "juste" compréhension de ce que nous avons découvert/ vu/ entendu. »


« Je suis venue par curiosité intellectuelle, par souci de la découverte de l'autre. Je l'ai rencontré- J'ai rencontré son regard. Je repars persuadée que rien ne s'arrête jamais, qu'il faut être vigilant que tout peut repartir. J'ai été fortement impressionnée par la réflexion qui précède à la conception de ce séminaire. Nous avons été pris par la main et conduit tout au long d'un chemin où chaque question trouvait sa réponse dans l'intervention suivante. Il me semble que nous avons beaucoup de leçons à tirer sur les réflexions qu'il nous incombe de mener et qui ressortissent à notre propre histoire nationale et à nos postures. Une semaine jalonnée de belles rencontres avec un pays et un peuple. »


« Un séjour d’une qualité exceptionnelle, fabuleusement pense menant à la fois au questionnement tout en apportant des réponses. Je pars transformée de ce séminaire. Le sujet de la Shoah me tenait à cœur, j’ai l’impression aujourd’hui d’avoir des éclairages pour mieux l’enseigner. »


« Ce séminaire marquera une étape dans une vie d’enseignante. Il y aura un avant et un après. Ce qui me fait peur, c’est de savoir si un jour je serais capable d’enseigner correctement cette partie de l’histoire. Chaque année lorsque je commence à enseigner cette période, je suis angoissée. Angoissée à l’idée de rater, de ne pas réussir à transmettre correctement. C’est une remise en question perpétuelle. Ce séminaire m’a ouvert les portes, apporté une nouvelle réflexion, de nouvelles problématiques. Je voulais vous remercier pour tout !!! Pour moi cette semaine a été « pleine », éprouvante et si….., Les mots me manquent. Merci ! »

Belgique- La Fondation M.E.R.Ci,  juillet 2010

Belgique- La Fondation M.E.R.Ci, juillet 2010

Le séminaire m’a permis de comprendre bien des choses à propos de la Shoah et plus particulièrement la force du vivant, celle de la résistance qui lui est associée. C’est vrai que ma représentation de la Shoah portait davantage sur la mort et les horreurs, elles ne sont pas bien sur pas à oublier, loin de la, mais il y a aussi- et c’est ce qui ressort de tous les cours que nous avons reçu- cet appel à la vie et à la transmission qui passe par la voix et le visage humain. …Le séminaire est une bénédiction, au sens littéral du mot, bene dicere, bien dire les choses ! Et je pense pour terminer à cette phrase d’Albert Camus qui écrivait que « mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde ». Le séminaire à Yad Vashem restaure la beauté du monde.
Thierry De Win


Quelle formation! Du solide, du costaud, du varie, de l’émotion, des rencontres…Merci pour ces intervenants de qualité dans ce séminaire de haute tenue. Il nous sera impossible de voir la Shoah du même œil qu’auparavant.
On ne vit pas la session seul mais au sein d’un groupe qui était divers, multiphilosophique et ceci fut aussi d’une grande richesse. Nous sommes partis avec des inconnus, nous sommes revenus avec des amis.
Nous avons eu l’opportunité (inattendue) de visiter beaucoup : tant mieux !

Jacques Delcourt


Emotion, intérêt, découverte, partage, rencontres, mémoire, histoire, culture… Lumière, merveilles, couleurs, chaleur, convivialité, rires… Ce séjour en Israël est une expérience unique… Inoubliable…
Isabelle Davin


Mes impressions, elles sont super positives car j’ai appris plein de choses mais en ai surtout ressenti beaucoup…L séjour était très riche en émotions et les rencontres que nous avons faites resteront gravées dans mon cœur et dans ma mémoire…
Françoise Paturieaux


Le séminaire représente à mes yeux une expérience unique, riches en découvertes, émotions et convivialité. On revient d’autant plus interpellé par notre devoir de transmission, mais cette fois, différemment. Le message de Yad Vashem est très important et nous permet de prendre conscience de nombreuses valeurs indispensables à notre enseignement.
On en ressort « grandi ». Le programme, certes, est très varie, adapté aux attentes, je pense, des uns et des autres. Même si toutefois, il serait intéressant de proposer un choix entre deux conférences, ce qui permettrait à chacun de pouvoir choisir en fonction de ce qui l’intéresse le plus ou touche davantage sa discipline. C’est un enrichissement sur tous les plans, que ce soit sur le plan professionnel ou personnel. Un tout grand merci pour l’organisation d’un tel voyage ainsi que pour le travail et la patience que cela demande.

Aurèlie Verbrugghe


En premier lieu, je dois dire que j’ai été extrêmement heureuse l’an passé de voir affichée au studio une telle proposition : pouvoir écouter des conférences de qualité sur un sujet tellement fondamental et pouvoir bénéficier d’un voyage à Jérusalem pour un tel prix mais quelle aubaine ! C’est la première fois depuis que je suis enseignante (plus de 30 ans) que l’on me propose une expérience qui me semble particulièrement riche ou je vais « recevoir » et rencontrer des enseignants de tous les réseaux.
En ce qui concerne les conférences, j’ai particulièrement apprécié les synthèses de Simon Epstein, Laurence Kaplan Dreyfus, Yeouda Bauer, Shulamit Imber, Yanay Levin. Sans doute parce qu’elles m’ont beaucoup appris….
Par ailleurs, je me suis demandée s’il ne serait pas possible de bénéficier d’une conférence réalisée par un historien allemand (totale utopie ?) qui tenterait d’expliquer selon le point de vue allemand comment le nazisme a pu naître dans une société considérée comme « cultivée et civilisée » et engendrer la Shoah. En observant en particulier l’éducation reçue par les jeunes qui sont devenus par la suite les nazis que l’on connaît.
Enfin, j’aurais trouve intéressant que pour terminer le séminaire, chacun seul ou par groupe puisse émettre des propositions afin que dans notre école mais aussi dans notre environnement, nous puissions créer de la résistance à tout ce qui n’est pas respect de l’autre.

Catherine Droulez

Belgique- Le musée juif de la déportation et de la résistance ,novembre 2010

Belgique- Le musée juif de la déportation et de la résistance ,novembre 2010

« Très satisfait du contenu pédagogique et intellectuel. »


« Le jour ou nous avons vu diverses approches comme le théâtre, la musique, la psychologie fut le plus « beau » jour ! »


« Découverte intéressante de différents aspects auxquels, je n’aurais pas pensé à exploiter : poésie, musique, aspects « psychiatrique ”. Richesse de la variété des propositions du centre et des thématiques. Bien sur, petite frustration quant à la découverte d’Israël et de Jérusalem mais cela nous permettra de revenir… Encadrement efficace et agréable ! A souligner.
Balance entre l’émotionnel et intellectuel excellente ! »


« Pour moi, c’est très intéressant par rapport a mon travail dans « Démocratie et Barbarie ». N’étant pas historienne, cela m’a permis de remettre des éléments ensemble.
Tout est très bien organise, les conditions de travail sont excellentes et on a beaucoup de liberté par rapport à notre présence dans nos activités.
Les intervenants sont de très grande qualité mais restent accessibles.
Le seul défaut, c’est que le séminaire se compose en majorité d’exposés. Il faudrait donc que les workshops s’en démarquent davantage. Mais peut-être pas en nous mettant dans la situation d’élèves, mais varier les méthodes pédagogiques seraient bien : travail en groupe, travail avec un dessin…
Sinon, un grand merci :c’était passionnant ! »


« Nous sommes plus riches en humanité grâce à ce que vous nous avez donné »


“Ce séminaire constitue pour moi une expérience unique et inoubliable. Le professionnalisme et la compétence, de tous les acteurs rencontrés à Yad Vashem, est remarquable. Leur force de conviction également et leur sincérité.
J’ai vécu ce séjour comme un voyage initiatique, un beau partage entre prise de connaissance et émotion. Le travail réalise ici est exceptionnel et les méthodes mises en œuvres efficaces.
Longue vie à Yad Vashem ! »

France- INRP,  novembre 2009

France- INRP, novembre 2009

“ Dans l’ensemble, ce séminaire est bien construit pour les aspects suivants :

  • Progression et construction des connaissances autour du thème de la Shoah qui permet de (re) construire( !) son opinion / sa démarche personnelle par rapport a cela.
  • Intervention de très bons conférenciers pour la plupart.
  • Bonne dynamique de groupe.

C’est un séminaire pesant/ lourd du point de vue émotionnel et cela est également bien intégré dans le déroulement de la semaine. Merci ! On ne revient pas de Yad Vashem intact et c’est très bien ainsi : objectif atteint… »


« Séminaire très intéressant par la qualité des conférenciers, par leur engagement, leur maîtrise des sujets. Séminaire avec une solide organisation. Séminaire qui atteint ses objectifs car fort ,lourd, charge de sens. »