Friends  |  Press Room  |  Contact Us

The International School for Holocaust Studies

Français

Catalogue en ligne de nos livres, CD, films DVD et des kits éducatifs pour enseignants et le grand public.


BOBREK: Un camp de travail à Auschwitz

BOBREK: Un camp de travail à Auschwitz

Cette unité éducative propose de découvrir la Shoah en relation avec le monde concentrationnaire. Le camp de Bobrek était un des sous-camps d’Auschwitz, créé pour les besoins de la compagnie industrielle Siemens. Ce sous-camp fait un peu exception par rapport aux autres lieux de la « planète Auschwitz », mais il permet, à partir de l’expérience de différents survivants, de comprendre la complexité du monde chaotique des camps de concentration. L’unité éducative est divisée en trois parties principales. La première suit de manière détaillée le destin d’un jeune juif de 16 ans, Charles Stein, déporté de France. Suivant les principes de l’Ecole internationale, nous proposons de travailler aussi sur la vie « avant » la déportation comme sur les années de retour à la vie. La deuxième partie présente de manière plus brève le parcours de cinq autres survivants, dont celui de Simone Veil (Jacob), qui était également à Bobrek. Enfin la troisième partie propose du matériel historique complémentaire.

Pour commander, cliquer ici.


Cachés

Cachés

De nombreux enfants juifs ont survécu pendant la Shoah grâce au fait qu’ils étaient cachés. Ce programme est construit autour de l’histoire de trois jeunes enfants juifs qui ont passé une partie de leur enfance en se cachant des Nazis et de leurs complices en France. L’histoire est présentée comme une aventure au cours de laquelle les jeunes héros doivent traverser un certain nombre d’épreuves jusqu’à leur sauvetage définitif qui leur permet de revenir au grand jour. Les vies de ces trois enfants ont été marquées profondément par les longues années de dissimulation passées dans la crainte de l’arrestation. Pour des publications supplémentaires en français, prière de voir les détails à l'intérieur du catalogue.

Le programme contient:
Un livre qui peut être utilisé dans le cadre d’une lecture individuelle ainsi que pour des activités en classe.

Pour commander, cliquer ici.


L'extermination des Juifs de Pologne

L'extermination des Juifs de Pologne

Cette brochure propose à tous ceux qui vont visiter la Pologne sur les traces de la vie juive disparue et de la Shoah un guide pratique pour connaître et mieux comprendre les différents endroits visités. En quelques pages le lecteur trouvera des éléments historiques et culturels, des témoignages, ainsi que des résumés pratiques tels que chronologie, glossaire, plans et même dessins et photos d’éléments culturels que le visiteur sera amené à rencontrer lors de son séjour. Ce guide est particulièrement adapté pour les lycéens et étudiants, mais il pourra convenir également à un public adulte cherchant à approfondir son appréhension de l’extermination des Juifs de Pologne et de leur culture. Pour des publications supplémentaires en français, prière de voir les détails à l'intérieur du catalogue.

Pour commander, cliquer ici.


«Et l’histoire ne se terminera pas ainsi»

«Et l’histoire ne se terminera pas ainsi»

«Et l’histoire ne se terminera pas ainsi…» est destiné aux classes de la 5ème à la terminale.
Une unité éducative sur la Nuit de Cristal et la persécution des Juifs allemands. En dépit de leur patriotisme et leur contribution à leur pays, les Juifs allemands ont été la cible de persécutions depuis le début de la montée du nazisme au pouvoir en 1933. Les lois ont dépouillé les Juifs de tous leurs droits civils. La Nuit de Cristal de 1938 marqué le sommet de l'avant-guerre, la persécution des Juifs allemands.

Ce kit comporte: une exposition de 18 affiches, une brochure didactique et un DVD.

Pour commander, cliquer ici.


Etre témoin

Etre témoin

Etre témoin est destiné aux classes de la seconde à la terminale.
Une chronique visuelle de la Shoah à travers les événements historiques, d'images et de thèmes. Les thèmes couvrent la montée du nazisme, la création de ghettos, la déportation de millions de Juifs vers les camps de la mort, la révolte du ghetto de Varsovie et la libération en 1945.

L'unité comprend:
20 affiches noires et blanches (50x70 cm.) Combinant en un collage de 39 photographies.
Un manuel pour l'enseignant comprenant une brève introduction historique, des extraits de journal, feuilles de travail pour les élèves et des suggestions pour la discussion en classe.

Pour commander, cliquer ici.


Je voulais voler comme un papillon

«Je voulais voler comme un papillon»

Je voulais voler comme un papillon est destiné aux classes du CE2 à la 6ème.
Ce livre écrit à la première personne raconte les souvenirs d’une enfant pendant la Shoah. Hanna Gotfrit raconte son enfance en Pologne et comment sa vie changea dramatiquement quand les nazis occupèrent son pays. Hanna put écrire son histoire grâce à une brave famille polonaise qui recueillit Hanna et sa mère pendant les deux dernières années de la guerre.
Ce module pédagogique comprend un livre illustré ainsi qu’une brochure éducative pour l’enseignant comportant des questions et des sujets de discussions pour débattre avec les élèves.

Pour commander, cliquer ici.


Les profanateurs de la mémoire - Faire face au négationnisme

Les profanateurs de la mémoire - Faire face au négationnisme

Les profanateurs de la mémoire – Faire face au négationnisme est destiné aux classes de la 5ème à la terminale.
La négation de la Shoah est un phénomène répandu dans le monde occidental, ainsi que dans le monde arabe. D'éminents chercheurs et universitaires, le plus notable d'entre eux est l'historien britannique David Irving, affirment que l'Holocauste n'a jamais eu lieu et 6 millions de juifs n'ont pas été assassinés par les nazis. Ces mensonges et ces inventions sont diffusés dans des livres, des revues, des conférences et sur divers sites Internet. Ce guide analyse le phénomène des négationnistes et propose un système méthodique pour les combattre et répondre à leurs affirmations.

Le programme contient un livret ainsi qu’un CD comportant des documents qui peut être utilisé pour des activités en classes.

Pour commander, cliquer ici.


La Haggadah de Pessah du camp de Gurs: Pessah 1941

La Haggadah de Pessah du camp de Gurs: Pessah 1941

Editée par Bella Gutterman et Naomi Morgenstern, (2003) ISBN: 965-308-182-9, Cat. No. 357, 148 pp., couverture dure, 21X28 cm.
Edition fac-similée d'un manuscrit et de dessins d'une Haggadah de Pessah du camp d'internement de Gurs, où les prisonniers Juifs avaient célébré la sortie d'Egypte derrière les barreaux. Le taux de mortalité était extrêmement élevé, en raison des conditions inhumaines de détention, du froid intense, de la mauvaise qualité de la nourriture, du bourbier permanent et des baraques qui étaient loin de servir d'abris. Au cours de l'été 1942, la majorité des prisonniers fut transférée à Drancy et de là à Auschwitz.

Pour commander, cliquer ici.


Afin que sache la jeune génération… : Shoah et Mémoire à Yad Vashem

Afin que sache la jeune génération… : Shoah et Mémoire à Yad Vashem

Edité par Bella Gutterman et Avner Shalev, (2005) ISBN: 965-308-325-5, Cat. No. 4135, 326 pp., couverture dure, 24X29 cm.

Cet album invite le lecteur à dérouler les évènements historiques de la Shoah. Ce n'est pas seulement l'histoire des Juifs, mais l'histoire de toute l'humanité. Album qui regorge d'histoires personnelles, de documents, de reproductions d'œuvres d'art, de dessins et de milliers de photographies, témoignant d'un monde aujourd'hui disparu. Certaines documentations sont publiées pour la première fois

Pour commander, cliquer ici.


145922: Fort Montluc, Drancy, Auschwitz-Birkenau, Ghetto de Varsovie, Dachau, Kaufering, Allach

145922: Fort Montluc, Drancy, Auschwitz-Birkenau, Ghetto de Varsovie, Dachau, Kaufering, Allach

Mardochée Maxi Librati, jeune juif sépharade de la communauté de la banlieue de Lyon, est l'aîné de 13 enfants. Il se retrouve seul, à 18 ans, face à la barbarie nazie. Tout au long de son combat contre l'horreur quotidienne, il restera optimiste, et croira en sa bonne étoile. À Auschwitz- Birkenau, il pense naïvement qu'il va travailler. Il a ètè sélectionné pour nettoyer le ghetto de Varsovie, ensuite il échappera à la mort dans les marches de Varsovie-Kovno et de Dachau à Kaufering. C'est après une dernière marche Kaufering-Allach qu'il sera libéré par les Américains. Il entamera une résurrection qui le portera à une réussite sociale hors pair, sans jamais oublier ceux qui n'avaient pas eu sa chance et dont il défend maintenant la mémoire.

Pour commander, cliquer ici.


Regards d'Enfants

Regards d'Enfants

Regards d'Enfants présente la Shoah du moment de la montée d'Hitler au pouvoir en Allemagne et de la mise en application de l'idéologie Nazie, jusqu'à la création de l'État d'Israël. Ce livre se compose de douze unités d'études, compilées suivant un ordre chronologique. Il rassemble des extraits de journaux intimes d'enfants et des témoignages de survivants, originaires des divers pays d'Europe où les évènements se sont déroulés. Cet ouvrage est adapté aux enfants d'âge scolaire moyen (de 12 à 15 ans).

Pour commander, cliquer ici.


“A ton souvenir Amour“ - L'histoire d'Ovadia Baruch

“A ton souvenir Amour“ - L'histoire d'Ovadia Baruch

En mars 1943, à l’âge de 20 ans, Ovadia Baruch fut déporté avec toute sa famille de Salonique, en Grèce à Auschwitz. Dès leur arrivée, sa large famille fut envoyée aux chambres à gaz. Pendant de longs mois, Ovadia s’est battu pour survivre jusqu'à sa libération du camp de concentration Mauthausen, en mai 1945. Lors de son séjour à Auschwitz, Ovadia rencontra Aliza Sarfati, une jeune femme juive de Salonique, avec qui il tissa une exceptionnelle relation d’amour malgré des conditions inhumaines.
Ce film raconte l’histoire touchante et extraordinaire de l’amour entre Ovadia et Aliza à Auschwitz, de leur survie, de leur miraculeuse rencontre après l’Holocauste et de la maison qu’ils ont construite ensemble en Israël.

Ce film fait partie de la série “Témoins et Education”, produite par l’Ecole Internationale pour l’Enseignement de la Shoah, Yad Vashem et le Centre de Multimédia, Université Hébraïque de Jérusalem. Dans cette série, les survivants racontent l’histoire de leur vie – avant, pendant et après l’Holocauste. Chaque histoire a été filmée sur les lieux où les événements se sont réellement déroulés.
Produit avec le généreux soutien de: The Adelson Family Foundation.
Israel 2008, 47 minutes, DVD.

Pour commander, cliquer ici.

“Elle y était et elle m'a raconté“ - L'histoire de Hannah Bar Yesha

“Elle y était et elle m'a raconté“ - L'histoire de Hannah Bar Yesha

Au début de l’été 1942, à l’âge de 12 ans, Hannah Bar Yesha fut déportée avec sa large famille d’Hongrie à Auschwitz-Birkenau. Au cours de la sélection, la plus grande partie de sa famille fut envoyée aux chambres à gaz. Hannah, elle, fut incarcérée à Birkenau, avec sa mère et ses tantes. Ce film touchant retrace l’histoire de Hannah, de sa jeunesse à Ungvar à son immigration en Israël.

Ce film fait partie de la série “Témoins et Education”, produite par l’Ecole Internationale pour l’Enseignement de la Shoah, Yad Vashem et le Centre de Multimédia, Université Hébraïque de Jérusalem. Dans cette série, les survivants racontent l’histoire de leur vie – avant, pendant et après l’Holocauste. Chaque histoire a été filmée sur les lieux où les événements se sont réellement déroulés.
Produit avec le généreux soutien de: The Adelson Family Foundation.
Israel 2008, 49 minutes, DVD.

Pour commander, cliquer ici.

"Les cieux s'ouvriront pour toi" - L’histoire de Malka Rosenthal

"Les cieux s'ouvriront pour toi" - L’histoire de Malka Rosenthal

Malka Rosenthal est née en 1934 dans la ville de Stanislawow en Galicie orientale, sous le nom de Marisha Doulberg, fille aînée d’une famille cultivée et aisée. Durant l’occupation allemande, elle perdit son petit frère et sa mère. Son père rejoignit les partisans, elle, fut accueillit chez une famille polonaise qui la cacha pendant un an et demi dans un tonneau.
Après la libération, elle fit partie des survivants qui embarquèrent sur le bateau clandestin de « l’Exodus », elle arriva en Israël, finalement, en février 1948. Malka servit de nombreuses années dans les rangs de Tsahal puis dans l’éducation nationale. L'histoire de sa vie a été traduite dans de nombreuses langues et est présentée dans des livres d'enfants et dans des pièces de théâtre.

Ce film fait partie de la série “Témoins et Education”, produite par l’Ecole Internationale pour l’Enseignement de la Shoah, Yad Vashem et le Centre de Multimédia, Université Hébraïque de Jérusalem. Dans cette série, les survivants racontent l’histoire de leur vie – avant, pendant et après l’Holocauste. Chaque histoire a été filmée sur les lieux où les événements se sont réellement déroulés.
Produit avec le généreux soutien de: The Adelson Family Foundation et de: The Conference on Jewish Material Claims Against Germany.
Israel 2008, 54 minutes, DVD.

Pour commander, cliquer ici.

"Ma Lodz n'est plus" - L'histoire de Yosseph Neuhaus

"Ma Lodz n'est plus" - L'histoire de Yosseph Neuhaus

Yosseph Neuhaus est né dans la ville de Lodz en Pologne, en 1924. Fils aîné de Tova et Zvi Hirsch, il est issu d’une famille cultivée et aisée de Lodz. En mai 1940, Yosseph fut déporté avec ses parents et sa petite sœur, Sofia, dans le ghetto de Lodz.
Quatre ans plus tard, les derniers juifs du ghetto, furent déportés vers le camp de concentration et d’extermination Auschwitz-Birkenau. La famille Neuhaus est parmi eux. Yosseph fut transféré d’Auschwitz vers le camp de concentration de Braunschweig en Allemagne puis dans d’autres camps de concentration. A la fin de la guerre, Yosseph est le seul survivant de la famille.
En 1946, Yosseph arriva en Israël, il rejoignit le 4ème Bataillon du Palmach. En Israël , il rencontra Yanina (née Goldberg) et se marièrent, ils eurent deux fils, Yonatan et Eilon, de nombreux petits-enfants et un arrière-petit-fils.
Ce film retrace les grandes intersections de la vie de Yosseph, son choix obstiné pour la vie et sa contribution pour la renaissance de l'Etat d'Israël.

Ce film fait partie de la série “Témoins et Education”, produite par l’Ecole Internationale pour l’Enseignement de la Shoah, Yad Vashem et le Centre de Multimédia, Université Hébraïque de Jérusalem. Dans cette série, les survivants racontent l’histoire de leur vie – avant, pendant et après l’Holocauste. Chaque histoire a été filmée sur les lieux où les événements se sont réellement déroulés.
Produit avec le généreux soutien de: The Adelson Family Foundation et de: The Conference on Jewish Material Claims Against Germany.
Israel 2008, 41 minutes, DVD.

Pour commander, cliquer ici.

"De génération en génération" - L'histoire d'Israël Aviram

"De génération en génération" - L'histoire d'Israël Aviram

Israël Aviram (Kalisky) est né dans la ville de Lodz en Pologne, en 1926. Il est âgé de 13 ans lorsque la Deuxième Guerre mondiale éclate. En 1940, Israël et sa famille sont déportés de force dans le ghetto, où il rejoint un mouvement de jeunesse sioniste.
En août 1944, il est envoyé au camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau. La mère d’Israël y est assassinée et sa sœur est envoyée dans un camp de travail. Israël et son père sont transférés d’Auschwitz vers Jaworzno, camp de concentration et de travail, où ils travaillent dans des mines de charbon. En janvier 1945, ils sont libérés du camp de concentration de Blechhammer. Après des mois d'errance à travers l'Europe et après avoir retrouvé la sœur d’Israël, Henia, ils atteignent tous les trois le port de La Spezia en Italie, dans le cadre du groupe Bonei Hanegev. En 1946, ils immigrent en Israël à bord du Dov Hoz, navire immigrant illégal, et sont parmi les fondateurs du kibboutz Ramat Menashe.
Israël a trois enfants et neuf petits-enfants.

Ce film fait parti de la série “Témoins et Education”, produite par l’Ecole Internationale pour l’Enseignement de la Shoah, Yad Vashem et le Centre de Multimédia, Université Hébraïque de Jérusalem. Dans cette série, les survivants racontent l’histoire de leurs vies – avant, pendant et après l’Holocauste. Chaque histoire a été filmée sur les lieux où les événements se sont réellement déroulés.

Produit avec le généreux soutien de: The Adelson Family Foundation et de: The Conference on Jewish Material Claims Against Germany.
Israel 2010, 57 minutes, DVD.

Pour commander, cliquer ici.

"Mais pour qui pouvais-je prier?" - L'histoire d'Avraham Aviel

"Mais pour qui pouvais-je prier?" - L'histoire d'Avraham Aviel

Avraham Aviel (Lipkonsky) est né en 1929 dans le village de Dowgalishok en Pologne (aujourd'hui Biélorussie). A l’âge de 13 ans, le 10 mai 1942, Avraham et sa famille sont emmenés à la fosse de la mort, au cimetière juif de Radun. Sa mère et son frère, Yekutiel, sont parmi les personnes exécutées. Avraham et son grand frère Pinchas réussissent à s'enfuir dans les forêts, mais Pinchas est ensuite tué devant ses yeux. Au printemps 1943, Avraham rejoint une unité de partisans. Après la libération, sans famille, Avraham embarque pour la Terre d’Israël dans le cadre de l'immigration illégale de la période. À la suite de sa détention par les Anglais dans un camp d'internement à Chypre, il arrive en Israël, en 1946 et deux ans plus tard, il rejoint le Palmach, force militaire pré-étatique. Il comparait comme témoin dans le procès de l'ancien officier SS Adolf Eichmann, décrivant la liquidation des Juifs de Radun et ses environs comme un exemple de l'histoire tragique des Juifs de Biélorussie.
Avraham est marié à Ayala Liberman. Le couple a trois enfants et des petits-enfants.

Ce film fait parti de la série “Témoins et Education”, produite par l’Ecole Internationale pour l’Enseignement de la Shoah, Yad Vashem et le Centre de Multimédia, Université Hébraïque de Jérusalem. Dans cette série, les survivants racontent l’histoire de leurs vies – avant, pendant et après l’Holocauste. Chaque histoire a été filmée sur les lieux où les événements se sont réellement déroulés.

Produit avec le généreux soutien de: The Adelson Family Foundation et de: The Conference on Jewish Material Claims Against Germany.
Israel 2010, 57 minutes, DVD.

Pour commander, cliquer ici.

"D’où viendra mon secours?" - L'histoire de deux sœurs: Fanny Roselaar et Betty Meir

"D’où viendra mon secours?" - L'histoire de deux sœurs: Fanny Roselaar et Betty Meir

Ce film raconte l’histoire des juifs d'Europe centrale pendant la période de l'Holocauste, vécue par deux sœurs: Fanny Roselaar et Betty Meir, nées Ichenhausser à Francfort-sur-le-Main, en Allemagne. Suite à la montée au pouvoir des Nazis en 1933 et la multiplication des mesures anti-juives dans l'Allemagne nazie, Fanny, née en 1919, est renvoyée de son école. Sa famille quitte alors l'Allemagne et s'installe à Amsterdam, aux Pays-Bas. Fanny se marie à Marc Roselaar quelques jours après l'invasion des Pays-Bas par l'Allemagne. En 1942, elle donne naissance à leur fils Ouri, qu'ils confient, alors que Fanny et son mari se cachent au nord d'Amsterdam. Ils ne reverront leur fils qu'à la fin de la guerre. Ils auront par la suite deux autres enfants et en 1952 la famille émigre en Israël où Fanny travaillera pendant de nombreuses années comme guide touristique.
Née en 1923, Betty qui apprit la profession d'infirmière, resta pour s'occuper de sa mère, qui n'arrivait pas à s'adapter à la vie dans la clandestinité. Les deux sont déportées à Westerbork puis plus tard à Bergen-Belsen, où Betty y travaille en tant qu'infirmière et peut ainsi sauver sa mère. Vers la fin de la guerre, les deux femmes sont transférées en Suisse dans le cadre d'un échange de prisonniers. De là, elles sont envoyées à Marseille, puis dans un camp de l'UNRRA en Algérie. Betty émigre en Israël en 1945, complète sa formation et devient infirmière diplômée, se marie et a une fille.

Ce film fait parti du projet “Témoins et Education”, produit par l’Ecole Internationale pour l’Enseignement de la Shoah, Yad Vashem et le Centre de Multimédia, Université Hébraïque de Jérusalem. Dans ce projet, les survivants racontent l’histoire de leurs vies – avant, pendant et après l’Holocauste. Chaque histoire a été filmée sur les lieux où les événements se sont réellement déroulés.

Avec le généreux soutien de: The Adelson Family Foundation et de la Claims Conférence.
Israel 2011, 60 minutes, DVD.

Pour commander, cliquer ici.